Le septième fils de septième fils : une figure mythique de la fantasy ?

           « Le chiffre sept n’est-il pas celui qui possède la plus grande puissance magique[1] » demande Tom Jedusor au professeur Slughorn dans Harry Potter, avant de devenir le terrible mage noir dont on n’osera prononcer le nom. Force est de constater que le jeune Voldemort a sans doute raison…
           Si le nombre 13 fait l’objet de nombreuses superstitions et serait censé porter malheur ou bonheur selon les croyances, le chiffre 7 n’a cependant rien à lui envier en termes de puissance symbolique. Que l’on songe un instant aux jours de la semaine, aux merveilles du monde ou aux péchés capitaux qu’il ordonne. Dans la Bible, il apparaît de façon récurrente et, en particulier, dans les septénaires de l’Apocalypse[2]. Nous le retrouvons aussi régulièrement dans les contes : les fées marraines de La Belle au bois dormant sont au nombre de sept, de même que les nains bien connus de Blanche-Neige, la fratrie du Petit Poucet, les chevreaux menacés par le loup ou les frères métamorphosés en corbeaux chez les Grimm ; les exemples pouvant être multipliés à loisir.
           Ce n’est pas tant le chiffre sept qu’une de ses formes d’expression spécifiques qui nous intéressera dans cet article, à travers le thème du septième fils de septième fils, c’est-à-dire du septième enfant masculin d’un père étant lui-même dans ce cas de figure au sein de sa fratrie.
           Joseph Delaney, auteur du cycle à succès L’Épouvanteur, a largement contribué à populariser cette figure mythique, en faisant de cette étrange configuration familiale la condition sine qua non pour devenir un épouvanteur, un combattant des forces obscures. C’est d’ailleurs sous le titre Le Septième Fils (Seventh Son) qu’est adaptée sa saga en film en 2014. Toutefois, le personnage du septième fils de septième fils n’est pas une création propre à Joseph Delaney, loin de là. Il apparaît en particulier dans la fantasy de la fin du XXe siècle et du tournant des années 2000, de façon plus ou moins discrète et plus ou moins reconfigurée, chez Orson Scott Card, Terry Pratchett, Anthony Horowitz, Gregory Maguire… Dans ces œuvres de fiction, le septième fils est doté de pouvoirs prodigieux, presque toujours liés à la guérison et à la perception, conformément aux croyances qui lui sont relatives dans notre monde, bien réel. En convoquant une dizaine de romans de fantasy et en tentant de remonter aux origines du mythe, nous nous proposons d’esquisser les contours de cette figure extraordinaire.

Continuer la lecture de Le septième fils de septième fils : une figure mythique de la fantasy ?

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search