Ewilan souffle 20 bougies !

Que faisiez-vous en 2003 ? Peut-être fêtiez-vous le 450e anniversaire de la mort de de François Rabelais ou manifestiez-vous (déjà) contre la réforme des retraites. Peut-être découvriez-vous le nouvel album de Kyo, « Le chemin », ou vous ruiez-vous dans les salles de cinéma à la rencontre, au choix, du Monde de Nemo ou du dernier volet du Seigneur des Anneaux… Mais peut-être avez-vous aussi fait partie de ces lecteurs et lectrices qui découvraient le tout premier tome de La Quête d’Ewilan de Pierre Bottero, publié il y a désormais 20 ans.

À l’occasion de l’anniversaire de cette œuvre qui a marqué des milliers d’adolescent·es (mais pas que !) – Tom Lévêque rappelle que Pierre Bottero est le « premier auteur français de fantasy à avoir dépassé le million d’exemplaires vendus[1] » –, les éditions Rageot rééditent la trilogie : les trois romans qui la composent font chacun l’objet d’une édition collector avec des dorures et une nouvelle édition intégrale voit le jour (la précédente étant épuisée depuis longtemps) avec une couverture inédite et un jaspage de l’illustratrice Krystel. Rien de très nouveau ? Pas tout à fait, puisqu’un guide sur Pierre Bottero et sur son œuvre paraît pour célébrer cet anniversaire et rendre hommage à l’auteur.

Sur les traces d’Ewilan. L’héritage de Pierre Bottero

Un guide dirigé par Tom Lévêque
Avec la contribution de Laurent Bazin, Marie-Lucie Bougon, Florie Maurin, Isabelle Olivier, Zoé Spartacus et Julia Thévenot.

(Rageot, 2023)

© Rageot-Éditeur. Illustration de couverture : Krystel. Graphisme de couverture : Delphine Mérieau.

Ayant eu l’honneur de prendre part à cette aventure, je ne proposerai pas dans ces lignes un compte-rendu (comment être objective en ayant été plongée dans ce projet ?) : je laisse ce soin à d’autres personnes, extérieures, si le cœur leur en dit. En revanche, vous trouverez dans ce billet une brève présentation du livre : il s’agit d’un ouvrage visant à revenir sur la genèse des œuvres, à comprendre leur succès et à saisir l’héritage que Pierre Bottero a laissé derrière lui depuis sa disparition, en 2009.

Directeur et auteur du livre, Tom Lévêque propose de partir sur les traces d’Ewilan, sous forme d’« enquête[2] », en interrogeant de nombreuses personnes : la famille de l’auteur, ses éditrices, celles et ceux qui ont collaboré avec lui, des spécialistes de littérature, des auteurs et autrices qui ont été influencé·es par les textes de Pierre Bottero, mais aussi ses lecteurs et lectrices. Sur les traces dEwilan comporte donc des interviews, des témoignages du lectorat, des citations, des articles analytiques, des illustrations… C’est un ouvrage collectif qui permet de faire entendre une pluralité de voix.

« Comment expliquer le basculement opéré par La Quête d’Ewilan il y a vingt ans, puis par toute l’œuvre de Pierre Bottero, dans la vie d’autant de lecteurs et lectrices ? Comment expliquer un tel succès d’une trilogie qui est, nous l’avons vu, peu traduite, sans aucune véritable adaptation cinématographique sur les écrans pour la soutenir et d’un auteur français de surcroît ? Comment expliquer qu’il soit, encore aujourd’hui, un roman de référence en fantasy jeunesse française, et une inspiration pour toute une nouvelle génération d’auteurs et d’autrices ? »

Tom Lévêque (dir.), Sur les traces dEwilan : L’héritage de Pierre Bottero, Paris, Rageot, 2023, p. 178.     

Quelques mots, enfin, des analyses que vous pouvez trouver entre ces pages :

  • Le bal est ouvert par Marie-Lucie Bougon, docteure en littérature comparée, ayant travaillé sur la fantasy en France, qui propose de revenir sur le contexte littéraire et éditorial dans lequel s’inscrit La Quête d’Ewilan. Elle analyse ainsi les influences de l’auteur en examinant notamment le jeu de rôle et le phénomène Harry Potter.
  • Laurent Bazin, maître de conférences en littérature, spécialiste des fictions pour adolescent·es, traite, quant à lui, de la question du destinataire des romans et de l’adolescence qui y est représentée, cet « âge de tous les possibles[3] ».
  • Zoé Spartacus, titulaire d’un master en langue française, spécialisée en littératures antillaises, stylistique et linguistique, propose une analyse du personnage de Salim au prisme de la race (quid de la représentation d’un personnage Noir[4] ?), non seulement chez Bottero, mais en élargissant la réflexion à la fantasy de manière plus générale.
  • Isabelle Olivier, maître de conférences en langue et littérature françaises, développe sa réflexion en se penchant sur Les Mondes dEwilan et, en particulier, sur le personnage de Maximilien Fourque, en invitant à une lecture des romans avec une sensibilité altermondialiste.
  • Dans un focus, Julia Thévenot, autrice et éditrice de littérature pour ados, décortique les noms (des personnages, des créatures, des lieux) choisis par Pierre Bottero dans ses romans.
  • Pour ma part, je traite de sujets variés à travers 5 articles : l’écriture et le style de l’auteur (ses « botterismes ») ; l’Imagination, en tant que pouvoir, mais aussi espace ; les personnages féminins, en cherchant à comprendre leur caractère novateur, mais aussi les limites de leurs représentations ; les lieux de Gwendalavir, qu’il s’agisse des espaces sauvages ou des villes ; enfin, les créatures présentes dans le cycle (hostiles comme bénéfiques) : leur construction, mais aussi leur symbolique.

Il va de soi que toutes ces thématiques méritent d’être prolongées : difficile de faire tenir en quelques pages les notions, souvent vastes et complexes, qui sont convoquées. Pour cela, je vous invite à examiner les mémoires et thèses sur la fantasy jeunesse, en cherchant les travaux se rapportant aux œuvres de Pierre Bottero puisqu’aucun ouvrage publié ne s’est consacré entièrement aux romans de Pierre Bottero. Avec Sur les traces d’Ewilan, c’est désormais chose faite.

Pour en savoir davantage sur le guide et, de façon plus large, sur la fantasy de Pierre Bottero, vous pouvez écouter ces deux épisodes de Voyage dans limaginaire, animés par Jordan Basnier : le premier avec Murielle Couëslan (directrice des éditions Rageot) et Claire Dijkman (coordinatrice de production chez Andarta Pictures), le second avec Tom Lévêque (auteur, éditeur et spécialiste de littérature ado), Johan Clavreul alias Sayanel (fondateur du site marchombre.fr) et moi-même.

Erratum de l’épisode 48 : Amies à vie n’a pas été publié sous forme de nouvelle dans un premier temps, mais directement comme roman (Père Castor-Flammarion, 2001).

 

Retrouvez aussi l’émission sur Instagram !


Pour continuer à s’informer…

BOUGON Marie-Lucie, « Le cycle alavirien de Pierre Bottero : un Harry Potter “à la française” ? », Cahiers Robinson, n° 49, 2021, p.145-156.

CLERMONT Philippe, « Une Fantasy française pour la jeunesse “à l’école des sorciers”, ou les avatars d’Harry », Fantasy : le merveilleux médiéval aujourd’hui, Actes du colloque du CRELID, Paris, Bragelonne, 2007, p. 185-198.

MAURIN Florie, Itinéraires des figures féminines de la fantasy jeunesse chez Pierre Bottero : fées, sorcières et chasseresses, Thèse de doctorat de l’Université Clermont Auvergne, 2022.

OLIVIER Isabelle, « De l’altermondialisme en fantasy pour la jeunesse », Modernités, n° 38, 2015, p. 129-139.

PALAMA Aurélie Lila, « “Les traditions sont coriaces” : liens du sang et liens de l’encre chez Pierre Bottero », Travaux et Documents, 2012, p. 141-151.


[1] : Quatrième de couverture de Tom Lévêque (dir.), Sur les traces dEwilan : L’héritage de Pierre Bottero, Paris, Rageot, 2023, p. 178.
[2] : Ibid., p. 11.
[3] : Laurent Bazin,« Ewilan : modèle ou miroir de l’adolescence ? », dans Tom Lévêque (dir.), Sur les traces dEwilan…, op. cit., p. 53.
[4] : Conformément à la volonté de l’autrice de l’article, nous employons le mot Noir avec une majuscule. Cf. Zoé Spartacus, « Salim : un personnage inédit en littérature ado », dans Tom Lévêque (dir.), Sur les traces dEwilan…, op. cit., p. 82.

 




Citer ce billet
Florie Maurin (2023, 2 novembre). Ewilan souffle 20 bougies ! Fantasy jeunesse. Consulté le 22 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oolf

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search