C’est la rentrée ! On retourne à l’école… de magie ?

En cette période de rentrée, je vous propose de retourner à l’école. Pas dans n’importe laquelle toutefois : au cœur des établissements où l’on apprend la magie. Il s’agit d’un lieu fréquent de la fantasy, en particulier de la fantasy jeunesse puisque ce genre orienté prend souvent pour héros et héroïnes des adolescent·es précisément en âge de fréquenter une école. Si Poudlard, l’école de magie de Harry Potter, est sûrement la plus connue, ouvrons les portes de quelques autres :

Engrenages et Sortilèges (2019) d’Adrien Tomas : à l’Académie des Sciences Occultes et Mécaniques de Celumbre étudient mages et mécanicien·nes dans la plus grande mésentente. Grise et Cyrus y sont élèves… jusqu’à ce qu’ils soient contraints de fuir les lieux (sortie en poche prochaine).

Le personnage de Grise a fait lobjet dune précédente analyse.

 

L’Île du crâne (1988) d’Anthony Horowitz : c’est à Groosham Grange que le jeune David Eliot est envoyé, un établissement situé sur une île où enseignent de drôles de professeurs. Avec ses amis, Jill et Jeffrey, David essaiera d’en percer les mystères.

Les amateurs et amatrices d’Harry Potter auront tôt fait d’établir des parallèles avec les romans de J.K. Rowling.

 

Magic Charly (2019-2022) d’Audrey Alwett : élève de l’École des Allumettes Hurluberlu, Charly Vernier découvre ses pouvoirs et le monde coloré des magiciers à travers un cycle passionnant en 3 tomes.

Pas d’école conventionnelle puisque Charly devient Patouilleur auprès d’un maître. Quoique… l’institution de Saint-Fouettard (tome 2) ne s’en rapproche-t-elle pas quelque peu ?

 

La Cité du savoir (2023) de Nadia Coste : dans un monde d’inspiration méditerranéenne, l’auteure nous ouvre les portes de Philopolis, une école où l’on apprend la magie des mots. Sophia (qui porte décidément bien son prénom) rêve de l’intégrer, en dépit des risques encourus…

 

Les Crépusculaires (1995-1996) de Mathieu Gaborit : pour respecter le testament de son père, Agone doit passer six jours au collège du Souffre-Jour. À ses côtés, les lecteurs et lectrices découvrent l’établissement, comme les mystères et complots qui y règnent. Un collège végétal constitué d’arbres magiques.

 

Les Anges mécaniques (2022) de Carina Rozenfeld : étudiante à la fac, Alix doit gagner un établissement secret pour préserver la Terre. Devenue un ange mécanique, elle apprend à contrôler son armure merveilleuse pour affronter les gargouilles qui menacent de franchir le Voile, sorte de frontière séparant notre monde d’un autre. Quand l’école de magie se métamorphose en base d’entraînement.

 

Biotanistes (2021) d’Anne-Sophie Devriese : dans le futur de notre monde, Rim est élevée au convent. Elle y mène sa vie de sorcière, entre voyages dans le temps, cours de biotanique, de méditation ou d’herboristerie, au beau milieu d’un environnement post-apocalyptique. Une sorte d’école dans le désert où sont initiées des novices.

 

La Ville sans vent (2020) d’Éléonore Devillepoix : dans les plus hauts niveaux d’Hyperborée, les lecteurs et lectrices suivent les aventures du mage Lastyanax, récemment diplômé, et d’Arka, la disciple indisciplinée dont il a hérité. L’auteure met en scène leurs apprentissages respectifs, de la magie et de la politique, d’élève et de maître.

 


Pour aller plus loin…

Justine Breton (dir.), « School Fantasy / École et Fantasy », Fantasy Art and Studies, n° 13, 2022. URL : https://fantasyartandstudies.wordpress.com/journalrevue/fantasy-art-and-studies-13-school-fantasy-ecole-et-fantasy/

Philippe Clermont, « Une Fantasy française pour la jeunesse “à l’école des sorciers”, ou les avatars d’Harry », dans Anne Besson et Myriam White-Le Goff (dir.), Fantasy : le merveilleux médiéval aujourd’huiActes du colloque du CRELID, Paris, Bragelonne, 2007, p. 185-198.


Illustration en tête d’article : Image by Freepik



Citer ce billet
Florie Maurin (2023, 4 septembre). C’est la rentrée ! On retourne à l’école… de magie ? Fantasy jeunesse. Consulté le 3 mars 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/oole

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search